Méditerranéennes, créatives et à forte valeur ajoutée, les AOC de Provence sont tout cela à la fois.

Chacune possède une manière unique d'exprimer sa personnalité, ses qualités et son mystère en se déclinant sur tous les tons : blanc, rouge... et bien sûr rosé ! 

La culture de la vigne en Provence est d’origine très ancienne. Il semble que les tribus Celto-Ligures de la côte méditerranéenne connaissaient déjà les principes de la conception du vin, se démarquant ainsi du reste de la Gaule où la boisson était alors la bière. La légende rapporte que lors de la fondation de Marseille en 600 avant JC la belle Gyptis (fille de Nann, chef des tribus Ligures) choisit son futur époux Protis (chef des Phocéens) en lui offrant une coupe de vin. 

Le vignoble provençal court d’ouest en est, sur près de 200 km, des Alpilles jusqu’au massif de l’Estérel. Du département des Bouches du Rhône, en passant par le Var et une petite pointe dans les Alpes Maritimes, les appellations Coteaux d’Aix-en-Provence, Palette, Bellet, Les Baux, Coteaux varois en Provence, Côtes de Provence offrent une diversité de goût, d’aromes et de structures incomparables. 

Connue pour ses rosés limpides, fruités et généreux, cette région produit également des rouges remarquables, puissants, bien charpentés, pouvant vieillir plusieurs années en cave, et des blancs, délicats.